Qui arrêtera Meyer Habib ?

habib

Depuis le 7 octobre, le député n’a cessé d’encourager la répression d’Israël sur le peuple palestinien, drapé d’indignité et de mépris. Sans que jamais aucune autorité française ne lui fasse la moindre remontrance.

Meyer Habib bénéficie-t-il de l’impunité la plus totale ? Et, si oui, au nom de quoi ? Depuis les attaques du Hamas en Israël, le 7 octobre 2023, la guerre est des plus terribles. Aux 1200 Israéliens assassinés, l’État juif a répondu en massacrant plus de 32 000 Gazaouis, dont 13 750 enfants.

Et le député apparenté LR, élu de la 8ème circonscription des Français établis hors de France (qui comprend huit pays méditerranéens), multiplie les prises de parole comme personne n’ose le faire ailleurs que dans les médias d’extrême droite. En voici un florilège :

  • Un député pose la question « Qui peut douter maintenant des véritables objectifs de guerre du gouvernement Netanyahou qui, après le nord, bombarde le sud de la bande de Gaza, là où il avait précisément demandé aux Palestiniens de se réfugier ? » à la ministre Catherine Colonna et à deux reprises, Meyer Habib prononce : « Et ce n’est pas fini ! »
  • « Un Français peut être un colon en Algérie, au Togo, un Britannique en Rhodésie, mais un juif ne sera jamais un colon en Judée », rétorque Meyer Habib lorsqu’est abordée la question de la colonisation israélienne en Cisjordanie.
  • « Barbares », « chiens » et « sauvages » sont des adjectifs qu’il affectionne particulièrement lorsqu’il doit désigner le peuple palestinien. Deux semaines après les attaques, Meyer Habib évoque même un « cancer ».
  • « Je ne sais pas si vous imaginez, un ministre de la France qui dit qu’Israël empoisonne des puits et tue volontairement des enfants palestiniens. Si c’est pas ça de l’antisémitisme, c’est quoi alors l’antisémistime ? », déclare Meyer Habib sur i24News en parlant d’Hubert Védrine.
  • Sur CNews, Meyer Habib justifie les crimes de guerre d’Israël en étayant ses dires grâce à l’hymne français : « Regardez notre Marseillaise : aux armes citoyens. Ils égorgent nos fils et nos compagnes. C’est exactement ce qu’il s’est arrivé. Alors, à un moment donné, oui, aux armes citoyens. Les Israéliens n’ont plus le choix ».
  • « Israël doit se défendre, doit détruire ses barbares, doit détruire ses sauvages », dit Meyer Habib aux micros après la projection du film de 43 minutes sur les massacres du 7 octobre, diffusé à l’Assemblée nationale.
  • « Les seuls responsables, c’est le Hamas », proclame Meyer Habib. Mais le député fait fi d’un contexte géopolitique et historique irréfragable, des dernières décennies qui ont conduit à la situation actuelle.
  • « Je crois aujourd’hui que tant qu’il y a de la vie, y’a de l’espoir. Même si c’est avec des sauvages », déclare Meyer Habib sur CNews.
  • « Je veux pas me laisser défaire par la barbarie islamiste, je veux pas être défaitiste, on va gagner on va les battre. »

L’exception française

De telles immondices, il n’y a que les membres du gouvernement israélien qui osent s’y adonner. Comme si le Hamas leur avait donné la permission de franchir un cap dans l’horreur… Puis il y a les mensonges et les emphases, auxquels il s’adonne à cœur joie.

Commentant les propos de Gérard Araud, ancien ambassadeur de France aux États-Unis, Meyer Habib maintient : « Lorsqu’il parle de de nettoyage ethnique, c’est indigne, c’est faux et c’est un mensonge. Il n’y a pas de nettoyage ethnique en Israël ». Pourtant de nombreuses institutions semblent lui donner tort, l’ONU notamment. Mais le député ne craint pas la vérité. Au moment où Sciences Po était dans la tourmente en raison d’élèves qui auraient été interdits d’entrer dans l’amphithéâtre parce que juifs, il s’empare de la polémique sans attendre le dénouement. Il conclut son tweet comme suit : « Les Juifs ont été contraints de déserter les écoles publiques dans les territoires perdus de la République, devront-ils désormais fuir les universités et les grandes écoles françaises ? » Pourtant dans cette affaire, aucun élève n’a été mis à la porte en raison de son culte.

Même parti pris lorsqu’il avance qu’Israël veut « éviter un maximum de victimes collatérales ». On peine à imaginer quel serait le bilan si tel n’était pas le cas… Néanmoins le seuil des 30 000 morts civils dépassées en l’espace d’à peine cinq mois ne parait pas aller dans son sens, encore moins lorsqu’on sait que les dirigeants du Hamas n’ont toujours pas été neutralisés. Qu’importe, Meyer Habib n’est pas à une contradiction près : « Il n’y aura pas de proportionnalité parce que Israël pour qu’il y ait de la proportionnalité, Israël ne va pas tuer des femmes palestinienne, ils ne vont pas massacrer les enfants. Pour être proportionnels, ils ne vont pas les découper en morceaux, ils ne vont pas les brûler. Parce qu’Israël est un état moral ». Les crimes de guerre relayés en masse sur les réseaux sociaux, les chiffres vertigineux des femmes et enfants palestiniens morts sous les bombes de Tsahal, ont certainement dû échapper à la vigilance du député.

Au-delà des incitations au génocide d’un peuple, Meyer Habib est le genre d’élu de la Nation qui peut se permettre de piétiner la laïcité pour célébrer son élection, enjamber les règles de l’Assemblée nationale… Mais jamais il n’est sanctionné. Non, en France, un député n’a pas le droit de porter un maillot de football d’un club amateur sous peine de sanction de l’Assemblée, mais Mayer Habib semble lui, pouvoir tout se permettre. Même le pire.

11 commentaires

  1. Bdpif le 3 avril 2024 à 13:32

    « Les seuls responsables, c’est le Hamas », proclame Meyer Habib. Mais le député fait fi d’un contexte géopolitique et historique irréfragable, des dernières décennies qui ont conduit à la situation actuelle.

    Ha non non. Les 1200 morts israéliens ne sont pas la conséquence des dernières decenies du conflit Israelo Palestinien.
    C’était un Génocide de race, comme les Nazi, et le Hamas savait pertinement quelles seraient les réponses militaires Israeliennes.
    Le Hamas en est donc le responsable.

    Maintenant le Hamas est infiltré dans la population Palestiniene donc ce sont malheuresement les civils qui prennent les bombes.
    Oui Israel est responsable des bombardements aveugles et abominables qui touchent la population.
    Mais tout cela était prémédité par le Hamas.

  2. LORIGUET Gilbert le 3 avril 2024 à 19:43

    1) Il ne s’agit pas de « décennies du conflit Israelo-Palestinien », mais de soixante quinze ans d’occupation et de colonisation de terres habitées par les Palestiniens au mépris de toutes les résolutions de l’ONU.
    2) Oui le Hamas est un groupe de fanatiques religieux fascistes (c’est plus précis que « terroristes » terme fourre-tout ; Manouchian et les siens étaient traités de terroristes)…
    3) Le Hamas a été favorisé et renforcé intentionnellement par Israël pour affaiblir les possibles forces démocratiques palestiniennes et surtout empêcher par tous les moyens une négociation pouvant aboutir à l’établissement de deux États. Donc, oui le Hamas a perpétré des crimes odieux mais peut être considéré comme une créature de Netanyaou. Notons au passage que son action actuelle est en train de donner un caractère de « résistance » au Hamas et de susciter des sentiments de haine pour générations de Palestiniens qui ne rêveront que de faire disparaître Israël.
    Le « nettoyage ethnique » en cours est bien celui mis en œuvre actuellement par Israël sur le peuple Palestinien.

    • Bdpif le 5 avril 2024 à 13:13

      Oui bonjour, j’ai bien lu votre commentaire, mais non non. il n’y a pas de « mais peut être considéré comme une créature de Netanyaou. Notons au passage que son action actuelle est en train de donner un caractère de « résistance » au Hamas  »

      Non non. Allez le Hamas il existait bien avant l’arrivée de Netanyou, et rien de tout de « Résistance ». Aucune justification valide.
      Les derniers attentats contre Israel était bien une purge raciale. Et non, « Netoyage Ethnique » cà veut dire concretement « une politique délibérée conçue par un groupe ethnique ou religieux visant à faire disparaître, par le recours à la violence et à la terreur, des populations civiles appartenant à une communauté ethnique ou religieuse distincte de certaines zones géographiques  »
      Les Israéliens ne font pas un nettoyage raciale ou religieux. C ‘est surtout un massacre contre une entité terroriste qui se font dans la population, qui s ‘en sert comme otage.

      Apres vous avez raison, sur bien des points, les bombardements Israeliens sont des massacres. On peut classer ca comme crime de guerre.

      Pour ma part, je ne fais plus confiance à ces points de vue grammaticale sur la guerre qu’on lit sur Internet, ou par les recupérations politiques par les partis populistes de Droite ou dE Gauche. On en arrive presque à des propos révisionistes.

      Allez, je vous invite à lire un avis clair sur le conflit Israelo Palestiniens en cherchant sur Wikipedia. Pour le reste, qu’est ce qu’on peut faire, nous petits occidentaux ? Je n’en sait foutrement rien. C ‘est à mon avis sur les pays voisins d’intervenir. Et nous occidentaux, par des Dons alimentaires, receuillir des réfugiés ….
      Et sur le point de vue politique, votez pour un gauche qui soit compétente à l’internationale. Pour ma part, mon, choix est fait.

      Je souhaite de tout mon coeur la paix pour la région, mais je crois que la France ne peut pas faire grand chose au point de vue militaire. Diplomatique, peut être.

      • LORIGUET Gilbert le 5 avril 2024 à 16:34

        Vous avez raison, le Hamas existait avant Netanayaou, il n’empêche, et cela est aujourd’hui documenté : Netayanahou a laissé passer les financements du Qatar permettant au Hamas de grandir et de disposer des moyens militaires nécessaires (je vous invite à lire les commentaires de l’ancien chef du Mossad, de l’ancien ambassadeur Elie Barnavi, de Ronni Brauman, etc…).
        Il maintient en prison des démocrates Palestiniens qui souhaitent une solution à deux États laïcs.
        L’objectif unique et obsessionnel étant d’empêcher toute solution à deux Êtats. N’oublions pas que son gouvernement est un gouvernement d’extrême -droite qui continue à pousser à la colonisation des terres en Cisjordanie au mépris des résolutions de l’ONU
        même au risque de la vie d’Israeliens.
        N’oublions pas non plus que c’est un Israélien d’extrême droite qui a assassiné Ytzak Rabin qui était favorable à une négociation pour la paix.
        Quant au « bouclier » que ferait le Hamas du peuple palestinien, je pense que vous avez une vision « angelique » de la situation, s’il ne fait aucun doute que les fanatiques fascistes mettent cette stratégie en œuvre, les massacres perpétrés par Israël, dénoncés par l’ensemble de la communauté internationale constituent un formidable agent de recrutement massif des jeunes palestiniens pour cette sinistre organisation pour les années qui viennent. Le massacre du 7 octobre, qui est évidemment injustifiable n’a pas, que vous le vouliez ou non, qu’une dimension raciale. Vous ne pouvez faire abstraction de 75 ans d’occupation violente, d’expulsion et également raciste de la part des Israéliens et de juifs orthodoxes qui n’ont rien à envier aux fanatiques des autres religions.
        Pour ce qui concerne les « petits occidentaux » que nous sommes, contrairement à ce que vous pensez, je pense qu’il y des mesures utiles à la paix que l’on peut prendre tout de suite : la reconnaissance par la France de l’Etat palestinien, exiger la libération de Mariam Barghouti, démocrate qui jouit d’un grand prestige chez les Palestiniens, cesser toute livraison d’armes et de munitions à Israël et imposer la voie diplomatique. Le révisionnisme n’est peut-être pas où l’on croit aujourd’hui…
        Je vous dispense de votre conseil électoral. Je suis issu d’une famille qu’à une certaine période on qualifiait de «judeo-bolchevique », dont certains membres ont été résistants, déportés ou prisonniers de guerre. J’ai toute ma vie (75 ans) milité pour la paix, contre le racisme et l’antisemitisme et le massacre du 7 octobre ne m’empêchera pas de considérer Netanayou et les siens comme un fasciste assassin que je ne confondrai jamais avec les israéliens et les juifs democrates.

  3. Cyrano 78 le 4 avril 2024 à 22:55

    Ce n’est pas avec ce type et son copain Zemmour que Regards a manifesté suite à l’agression antisémite de Lyon et des40 bébés israéliens massacrés dans leur couveuse par le Hamas ?

    • Moutite le 5 avril 2024 à 16:25

      Il faut vous mettre à jour sur ces fakes new. Ce que vous avancez n’a jamais existé (de source aussi bien Israélienne que autres). Voir le dernier article sur le monde et l’enquête du journal Israélien Haarretz.

  4. Frédéric Normand le 6 avril 2024 à 22:08

    Personne. Meyer Habib ne peut être mis en état d’arrestation : il n’a rien fait d’illégal. En droit français le délit d’opinion n’existe pas. Quelque outranciers que soient ses propos, ils ne constituent pas un chef d’accusation.

    Laissons ce personnage à ses délires. Parler de lui c’est lui faire une publicité qu’il ne mérite pas. L’ignorer est le plus sage. Que représente-t-il réellement ? Qui se réclame de sa vision du conflit au Proche-Orient ? Peu de monde. Il siège au parlement et en cela il est aussi légitime comme élu du peuple que n’importe quel député. Il conduit son mandat comme il l’entend et au terme de celui-ci il en répondra devant ses électeurs. Accessoirement devant sa conscience, puisqu’il n’est pas totalement illusoire de supposer qu’il en ait une.

  5. mobh le 7 avril 2024 à 12:29

    Ce type (c’est le même qui a accusé Edgar Morin d’antisémite !!!) ne mérite pas d’être le « représentant » des français, qu’ils soient à l’étranger ou pas ! Comment se fait-il qu’on le laisse encore vomir en public toute sa haine, tout son mépris, toute sa connerie ??? Comment se fait-il qu’il n’existe toujours pas à l’Assemblée Nationale la possibilité d’exclure à vie tous ses élus qui franchissent avec autant de sentiment d’impunité toutes les lignes rouges que, dans la vie civile (c’est à dire la « vie normale » avec des « gens normaux »!) on ne franchit jamais sans risquer de lourdes sanctions ???

  6. Oscar le 7 avril 2024 à 14:14

    Affaire de la fraude à la TVA sur les quotas de carbone
    En juin 2016, les journaux Haaretz et Mediapart font état, dans le cadre de l’affaire de la fraude à la TVA sur les quotas de carbone, de connexions entre Meyer Habib, Benyamin Netanyahou et Arnaud Mimran, ce dernier étant soupçonné par la justice française d’être l’un des organisateurs. Ils mentionnent des documents issus du registre israélien des sociétés concernant Track Performance (une société créée en 2006 par Arnaud Mimran en Israël) qui dévoilent qu’au capital de cette société figure Meyer Habib avec 25 % des parts74,41,75,76,77,78. L’enregistrement de l’entreprise a été assuré par le cabinet de David Shimron, l’avocat et ami proche de Nétanyahou53. Selon Mimran, Meyer Habib avait connaissance de tout le système7.

    En janvier 2022, Meyer Habib est entendu comme témoin par le juge chargé de l’enquête sur l’assassinat d’une des figures de l’affaire, Samy Souied53. Source : Wikipedia

    • Itisse le 8 avril 2024 à 12:50

      Un seul mot qui me vient à l’esprit quand je vois cet odieux personnage: vomis. D’ailleurs si c’était une maladie, ce serait une gastro.
      Eux qui croient en Dieu. Comment vont-ils justifier l’assassinat des enfants?

      En tout cas on pourra appliquer aux supporters de l’exécution des palestiniens ce qurcdisait Aggripine à Neron:
       » votre nom paraîtra aux générations futures, aux plus cruels tyrans, une cruelle injure ».
      Monsieur Meyer habib sera une injure que l’on lira chez NATHAN

    • Frédéric Normand le 8 avril 2024 à 14:39

      Il s’agit là de droit commun, il ne s’agit pas de politique.

Laissez un commentaire