7 commentaires

  1. MOBH le 19 décembre 2023 à 16:38

    « Un homme ça s’empêche » … Camus avait juste oublié que ça ne s’appliquait pas à la classe politique ! Ils auront beau décider de la couleur des tee-shirts des gamins, faire semblant de ne pas comprendre qu’aucune autorité jamais ne remplacera l’humanisme, ils ont définitivement et minablement vendu leur âme ! On passe à autre chose mais, ON N’OUBLIE RIEN !

  2. Berthelot Jacques le 19 décembre 2023 à 17:50

    Nous les bons cons, les idiots utiles avons  » fait barrage » en 2022 pour éviter la victoire du RN et rejeter son projet d’Apartheid à la Française.
    Grâce à notre gouvernement le RN triomphe l’essentiel immonde de son projet figure dans ce projet de loi.
    Aucune force politique , hélas n’est assez forte à l’assemblée Nationale pour s’y opposer.
    Face à ce danger , les formations de gauche vont-elles continuer à nous chanter  » nous sommes trop différents pour nous unir ?

    • HLB le 21 décembre 2023 à 00:13

      On sait bien, depuis le temps que ça dure, comment finit ce genre de « front républicain » bricolé, auquel, personnellement, j’ai toujours refusé de participer. Et ce, dès 2002, bien que c’était très mal vu, et que ça m’a valu la défiance, voire la désaffection d’une partie importante de mes connaissances….
      1/en 2002, justement, après la « grande trouille » savamment orchestrée –déjà !– par les média des milliardaires (et les media indépendants aussi, hélas !), Chirac a eu la conviction, ou a fait mine de le croire, d’avoir été plébiscité par 82% des Français. Alors qu’entre les 2 tours, outre le matraquage pro-Chirac, c’est la gauche, essentiellement, qui a mené la campagne de Chirac. Avec manifs à tout va, dramatisation surjouée, alors que tout le monde savait pertinemment que Le Pen (Jean-Marie) n’avait AUCUNE chance de l’emporter. Il est passé de 17% au 1e tour à….18% au 2ème ! S’en est suivie une politique libérale décomplexée, « légitimée » par ce vote !
      2/en 2017, rebelote avec toute la palette politique qui, au soir du 1e tour, se réfugie frileusement derrière le vote Macron, « pour sauver la démocratie ». (Ah ! l’humour !). La suite ? Les mesures les plus anti sociales et anti environnementales possibles, adoptées par une majorité pléthorique, qui a transformé l’Assemblée en une simple chambre d’enregistrement des desiderata du Maitre. Et des députés marionnettes, présents pour donner un semblant de légitimité à une démocratie dictée par l’Elysée et Matignon.
      3/ en 2022, toujours cocus et contents de l’être, tous les moribonds de LR, PS et associés, appellent à reconduire ceux qui ont éborgné les Gilets jaunes, privé les non-injectés de certains de leurs droits et libertés, parfois même de leur travail !! Entre autres félonies !!
      Pendant tout ce temps, le FN, devenu RN en 2017 , n’a eu qu’à jouer le rôle que les libéraux pensaient lui assigner: celui de repoussoir. Mais aussi celui du « mouvement-ostracisé-parce-qu’il-est-le-seul-à-révéler-la-Vérité-qu’on-veut-cacher-au-Peuple ».
      Aujourd’hui, il n’y a donc pas lieu de s’étonner de la conclusion de tout ça. Le RN n’a eu qu’à attendre et à exploiter à fond les âneries, compromis-compromissions du camp d’en face. Quand on vote sans fin contre nature « pour faire barrage à…. », qu’on n’assume pas ses convictions, en jouant perpétuellement sur le terrain de l’adversaire, au lieu de défendre et valoriser ses propres thématiques, pourtant d’actualité, ça ne peut finir que mal.
      C’est tout de même une faible consolation , pour moi, de me dire qu’on a été un certain nombre à ne pas tomber dans ce panneau, pourtant grossier. On sera entrainé(e)s vers le fond, avec ceux qui nous y ont conduit !

  3. Glycère BENOÎT le 19 décembre 2023 à 22:38

    La démocratie ne consiste pas à faire barrage au peuple. Tous ses élus siègent de plein droit.

  4. Lucien Matron le 20 décembre 2023 à 08:47

    La Macronie a mêlé ses voix à la droite et à l’extrême droite non pas sur une motion de censure ou sur une motion de rejet mais sur un texte de loi, c’est à dire un texte qui s’appliquera dès la promulgation. Il faut être aveugle et inconscient pour ne pas voir que l’extrême droite xénophobe et raciste, a instillé depuis des années son venin nauséabond dans toutes les couches de la société. Il est totalement inacceptable que des députés n’aient pas eu l’intelligence républicaine pour faire barrage à un texte contraire aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Ce matin résistons et chantons le Chant des partisans : «  Ami, entends tu le vol noir des corbeaux sur la plaine…ami, entends tu le bruit sourd du pays qu’on enchaîne » ….

  5. Alain le 24 décembre 2023 à 08:18

    Je trouve désolant de mettre ce portrait de l’immonde en grand sur le site de Regards.

  6. Berthelot Jacques le 20 février 2024 à 16:24

    UN VRAI CAUCHEMAR CETTE PHOTO A LA UNE DU SITE .
    PITIE QU’ELLE DISPARAISSE AVEC CE SOURIRE DE VAMPIRE!

Laissez un commentaire