Glucksmann en dynamique, Autain en préparation et les chômeurs… en joue

9 commentaires

  1. Magnus le 2 avril 2024 à 21:19

    Glucksmann – contrairement aux français – aime bien les européennes, on le sait.

    Autain – trouvera-t-elle le juste équilibre entre nombrilisme et horizon ?

  2. lasbleiz le 3 avril 2024 à 13:10

    La question du périmètre de la gauche n’est pas anecdotique. madame Tricot ne voit pas que la défense des droits de l’homme de Gluksmann est un positionnement néoconservateur. Le libéralisme politique, la défense des droits de l’humain et de la démocratie, pervertie par les néoconservateurs, a servi de cheval de Troie pour gagner la gauche au libéralisme économique et à des guerres terribles, en Irak, en Libye, actuellement à Gaza, (à attiser aussi les tensions avec la Russie en Ukraine). BHL, représentant du néoconservatisme en France, ancien élève d’Althusser, vient de la gauche et se dit de Gauche mais c’est du confusionnisme. Les droits de l’homme, chez BHL comme chez Gluksmann relèvent de l’injonction morale dépolitisante typique de la droite et destiné à fermer tout débat: qui peut se dire en France contre la démocratie et les droits de l’homme? Personne évidemment, mais s’opposer au néoconservatisme n’est pas obligatoirement s’opposer au droits de l’humain.

  3. HLB le 3 avril 2024 à 13:45

    Le score de Glucksmann va grimper, au fur et à mesure qu’on sera dans la confrontation avec la Russie ? C’est oublier que l’immense majorité des Français(es) est opposée à ce que la France soit partie prenante, dans ce conflit ! Son positionnement belliciste pourrait, au contraire , lui couter des voix.
    Par ailleurs, on n’entend pas beaucoup Glucksmann s’attaquer à Nétanyahou, à son régime d’Apartheid, ni au génocide en cours à Gaza ! Ni proposer l’envoi de troupes pour combattre Tsahal. Forcément, il est bienveillant avec la clique sioniste…. Rien d’étonnant….
    A propos des européennes, il y aura peut-être un certain glissement de voix, au sein du camp des va t’en guerre forcenés, eo gagas et mondialistes :macronistes, LR, PS/place publique. Mais ça, c’est leur cuisine interne. Ce qui sera pris d’un coté sera perdu de l’autre, les 3 étant les mêmes et interchangeables.

    • lasbleiz le 3 avril 2024 à 13:58

      Très juste. Regards prend ses songes pour des réalités. Tant que le PS n’aura pas fait son agiormento, il restera un parti de droite Wallso-Hollandais. l’opposition entre Delga et ligne Faure n’est à ce jour que tactique.

  4. HLB le 3 avril 2024 à 13:47

    euros gagas, et non eo gagas. 1000 excuses !

  5. GELLION Bernard le 3 avril 2024 à 15:27

    Bonjour, si Glucksman est de gauche Hollande est un « dangereux gauchiste ».
    Faut-il vraiment que Regards fasse du « BFMTV de Gauche » en spéculant sur 2027 ?
    Après avoir encensé Mélenchon vous voilà « anti-Mélenchon primaire ». Oui pour soutenir Clémentine AUTAIN mais surtout pas en opposition à tel ou tel.
    Bernard

  6. Berthelot Jacques le 3 avril 2024 à 16:36

    « Trop différents pour s’unir » ce message martelé par le PS le PC et EELV à l’occasion des élections Européennes est habilement distillé sur ce site.
    C’est regrettable, c’est programmer, accepter les futures défaites de la gauche.
    C’est mépriser les mouvements sociaux passés et à venir qui eux veulent l’unité à la base.
    Ces appareils , ces partis ont pour devise : « que le meilleur perde » et « regardons paisiblement passer les trains de la Macronie et du R-HAINE »
    Sacré programme !

    • lasbleiz le 4 avril 2024 à 01:18

      merci!!!!!

  7. Leidet Gérard le 7 avril 2024 à 00:19

    Cher Pablo, chère Catherine, j’apprécie beaucoup votre débrief chaque semaine, et la plupart des commentaires qui vous suivent m’attristent: dogmatique, sectarisme, non-écoute de ce ce que vous dites sur le fond, tout y est ou presque.
    Par contre Pablo, tu commets une légère erreur , au début du XX -ème siècle il n’ y a pas de « radicaux de gauche » ( ce parti est consécutif à une scission du vieux radical au début des années 1970- Parti radical valoisien avec Giscard; radicaux de gauche qui rallient l’Union de la gauche, en 1972 avec les communistes et les socialistes.
    Roger Martelli , que tu cites, te rappellerait qu’il s’agissait en fait du « Parti républicain-radical et radical socialiste ». Le plus vieux parti français (créé en 1901) comme tu dis , qui va se trouver concurrencé , à gauche, à partir de 1905 par le Parti socialiste-SFIO puis dans les années 1935 par le PCF, crée lui en 1920. .. Mais bon courage pour la suite, ne tenez pas trop compte des commentaires si malveillantes de certains.

Laissez un commentaire