« C’est la fatigue et l’impuissance dans les quartiers populaires qui génèrent la révolte »

Laissez un commentaire