Debrief_cover

#DÉBRIEF. Attal et la cata Pisa, les médias et la stratégie LFI

Comme chaque semaine, le débrief politique par Catherine Tricot et Pablo Pillaud-Vivien.

26 commentaires

  1. Berthelot Jacques le 11 décembre 2023 à 13:32

    Des journalistes à longueur d’antenne nous expliquent que Jean Luc Mélenchon est antisémite , qu’il est sorti de « l’arc républicain » , on comprend que cela l’agace. parce que c’est faux et que pendant ce temps on déroule le tapis rouge au RN qui eux sont de bons républicains qui manifestent contre la haine et l’antisémitisme avec une partie de la gauche et ce brave Mr Larcher.
    C’est faut de dire que JLM rejette tous les journalistes de la terre.
    Je conseille à toutes et tous de lire son excellent entretien aux journalistes d’Orient XXI , entretien riche , dont bien sûr personne ne parle, parce qu’il évoque des sujets trop sérieux et qu’il n’est pas superficiel et ne fait pas le buzz.
    https://orientxxi.info/magazine/jean-luc-melenchon-a-gaza-ce-n-est-pas-de-la-legitime-defense-mais-un-genocide,6925
    Finalement à gauche à Regards on préfère ce qu’exprime Fabien Roussel ?
    LFI est donc dans le camp des méchants, des mauvais élèves ?
    Quand je vois le travail admirable de notre député Mathilde Hignet , je trouve cette stigmatisation à l’égard de LFI assez indigne et décevante.

    • Manu le 11 décembre 2023 à 19:42

      Mais lol, commentaire classique de mélenchoniste de base, « regardez cette vidéo ici là, celle ou pour une fois il n’est pas totalement hors-sol ».

      Si Jean-Luc Mélenchon n’est pas antisémite, il tient quand même des propos antisémite. Pas qu’une fois, c’est à répétition, et quelques fois assez ouvertement pour ne pas avoir de doute. Il devient compliqué de se dire « du bon côté » tout en soutenant l’insoutenable.

      Faites mieux.

      • Cyrano 78 le 12 décembre 2023 à 19:19

        « Si Jean-Luc Mélenchon n’est pas antisémite, il tient quand même des propos antisémite. »

        Exact à la différance de Netanyahou, il dit que les palestiniens sont des êtres humains.
        Donc pour vous c’est bien la preuve qu’il l’est !!!

      • Magnus le 14 décembre 2023 à 20:28

        Merci de dire ce que vous estimez antisémite de sa part. « il tient quand même » sans fournir exemple est un peu trop facile lol

    • Michel Davesnes le 12 décembre 2023 à 03:25

      Catherine Tricot considère qu’Appoline de Malherbe sont des bonnes journalistes, honnêtes. Sans doute n’a-t-elle jamais entendu comment ces chiennes de garde traitent les syndicalistes et comment, à l’inverse, elle sont onctueuses avec les puissants. La question de la critique des médias vous dépasse, Mme Tricot. Bien sûr que tout le personnel d’un média ne pense pas comme le maître, mais il ne faut pas être grand clerc pour reconnaître que le rôle de la hiérarchie et de l’éditocratie est déterminant pour voir quelle est la tonalité du média. Et c’est de pire en pire. Bolloré, qui se constitue un empire, peut se permettre de virer toute une rédaction quand il achète une chaîne de télé. Qu’est-ce que vous voulez défendre, à Regards ? Un strapontin à BFM ?

      • Michel Davesnes le 12 décembre 2023 à 03:26

        Catherine Tricot considère qu’appoline de Malherbe et Ruth Elkrief…

  2. Cyrano 78 le 11 décembre 2023 à 16:57

    Allons tout n’est pas perdu à goche !!!
    LFI est foutue car voici le retour des géants !!!
    Après Hollande qui appelle à l’union de la goche (honte de rien!!) !!
    Voici le retour de celui que tout le monde attend :
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/elections/daniel-cohn-bendit-je-l%C3%A2che-macron/ar-AA1ljVF9?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=13de5804c7c449c28ab541596d394a77&ei=10

    ça y est Regards a gagné, c’est l’union de la goche !!!

    PS vous noterez que comme d’habitude ces gens de goche comme DCB « oublient » la question sociale. Comme le parti démocrate US et comme le parti démocrate italien !

    • Cyrano 78 le 11 décembre 2023 à 17:05

      Au fait Regards et les autres médias ont oublié un fait qu’oublie systématiquement DCB !!!

      Glucksmann, ce grand homme !!
      Au fait il a fait quoi dans sa vie à part soutenir l’intervention US en Irak ?
      (un million de morts, un détail de l’histoire, sans doute…)
      Glucksmann donc, a voté une résolution en faveur du Qatar et de ses plus de 6 000 morts lors du chantier de la coupe du Monde !! Faut comprendre que le social, ce n’est pas son truc…..
      Glucksmann dénonce, l’influence russe, le terrorisme mais ces potes se sont fait choppés avec les valises de biftons du Qatar !!
      Il est contre l’islamo-gauchisme mais vote pour l’islamo-corruption !!!

  3. Berthelot Jacques le 11 décembre 2023 à 17:17

    DCB trouve Macron trop à droite , c’est incroyable , quelle lucidité , ou plutôt quel Tartuffe !

  4. Glycère BENOÎT le 11 décembre 2023 à 18:05

    Catherine Tricot ricane sur le fait que Marion Maréchal est mère. Ah, c’est déshonorant d’être mère, c’est dégradant ou ridicule pour une femme ? Pourquoi donc ?

    • Cyrano 78 le 12 décembre 2023 à 19:21

      Sur ce coup-là soutient TOTAL !!!!

  5. Lucien Matron le 11 décembre 2023 à 18:34

    Une gifle pour Macron a l’Assemblée Nationale, il y a quelques minutes sur le projet de loi immigration, plusieurs démissions de scientifiques lors de la première réunion de la commission sur la parentalité présidée par Aurore Bergé, une ultra de la macronie, DCB qui trouve que Macron est trop à droite, ça fait beaucoup d’infirmations en quelques heures.
    La macronie est en bien mauvaise posture mais pas totalement KO. Les forces sociales, progressistes et écologistes vont elles enfin comprendre que le rassemblement est nécessaire pour battre la droite Ciottiste et l’extrême droite identitaire est fascisante.

  6. Lucien Matron le 11 décembre 2023 à 18:48

    Un oubli : les propositions rétrogrades d’Attal suite au classement PISA…Ça commence à sentir le sapin pour la Macronie et ses alliés.

  7. Berthelot Jacques le 11 décembre 2023 à 19:07

    Effectivement la Macronie vacille.
    Mais avec des formations de gauche qui nous disent  » nous sommes trop différents pour nous unir » , la Macronie peut hélas voir l’avenir avec optimisme.
    Sans union , même si elle n’est jamais facile, la gauche en sage troupeau regardera passer les trains de la Macronie et du RN. Cela semble convenir à certains.

  8. Michel Davesnes le 12 décembre 2023 à 03:05

    Vous êtes décidément bien rentrés dans le rang depuis que vous avez votre rond de serviette dans les médias mainstream. Non, Mélenchon ne s’en prend pas aux journalistes dans leur ensemble, contrairement à ce que vous dites. Il s’en prend aux chiens de garde du système. Vous louez Le Monde Diplomatique qui produit une cartographie des propriétaires des médias. Soyez précis. C’est un militant d’Acrimed qui a élaboré cet outil qui est co-produit par Le Diplo et Acrimed. Sachez, par ailleurs, que le programme médias des Insoumis repose sur les travaux d’Acrimed. Ce n’est pas une lubie de Mélenchon de s’en prendre à TOUS les journalistes, comme vous dites mensongèrement. Il a bien compris ce que vous niez, à savoir que le problème, c’est l’économie de la presse et sa concentration entre les mains d’une poignée de milliardaires. Et, ne vous en déplaise, l’éditocratie (que vous rejoignez de plus en plus à en juger par votre façon de taper sur Mélenchon, comme les autres), ça existe. Vous estimez qu’il y a des nuances entres les journaux. Oui, il y a des nuances, mais la tonalité est globalement la même : servir le libéralisme économique. Et ce n’est pas le fait que les journalistes seraient plus ou moins de gauche qui y change quelque chose. Vous savez bien qu’il suffit de nommer les bonnes personnes aux postes de responsabilité pour que la mécanique se mette en route. C’est toujours celui qui paie les violons qui choisit la musique.

  9. Lucien Matron le 12 décembre 2023 à 05:34

    Le rassemblement populaire à gauche pour une autre union que la NUPES peut se mettre en marche seulement et seulement si la volonté existe à tous les échelons de fédérer et de conquérir voire de reconquérir puis de fidéliser les électeurs.
    Le choix a été fait depuis bien longtemps d’abandonner « la dictature du prolétariat » ou la révolution par les armes pour s’en remettre à la démocratie parlementaire même si celle-ci est très loin d’être parfaite. Autrement dit, toutes les organisations politiques de gauche ont misé sur le vote.
    Pour concrétiser ce choix, il est parfaitement clair que chacune et chacun a la responsabilité de marcher l’un à côté de l’autre et pas l’un contre l’autre. Les arguments politiques des uns et des autres sont légitimes, sinon il n’existerait qu’un seul parti. C’est l’esprit d’un sport collectif qu’il est indispensable de savoir rechercher, trouver et appliquer. Il faut des grands, des gros, des petits, des lourds, des rapides, des qui poussent, des qui bottent, etc,,,mais qui jouent ensemble pour gagner. Les enjeux sont donc tactiques et stratégiques. Il est possible d’avoir plusieurs entraîneurs et des capitaines de jeu interchangeables, ce n’est pas l’essentiel. Il faut souder le groupe, le front, l’ARC des forces de gauche sans se laisser distraire par les accidents de parcours, les jeux de rôle, les trolls, les coups de l’adversaire commun. C’est un combat implacable contre l’adversaire commun qu’il faut mener, pas entre nous. L’adversaire sait, depuis fort longtemps, utiliser l’arme de la division ( il y en même qui jouent ce rôle sur ce blog). Se calmer, s’écouter, remette le métier sur l’ouvrage du rassemblement unitaire, toujours et sans cesse, tel devrait être le cap.

    • Magnus le 12 décembre 2023 à 21:27

      « C’est un combat implacable contre l’adversaire commun qu’il faut mener, pas entre nous. »

      Ben, EELV semble quand même fortement soumis à l’UE. Assez systématiquement, ce genre de parti « vert » paraît de plus en plus pro-capitaliste, acheté. Il y a Sandrine Rousseau, bien sûr, mais bon, ce n’est pas comme si elle est majoritaire dans le parti.

      Quand au PS, ben ce parti est coupé en deux et à vrai dire la plupart de ceux dans le parti qui avaient le coeur à gauche sont parti vers LFI, voir le NPA, … Ce qui reste au sommet du parti est la continuation des luttes internes.

      Le PCF… Quoi dire… Roussel est devenu un peu chouchou avec les médias de la classe dominante. Ce n’est pas de bon augure.

      Enfin, le problème c’est que la démocratie représentative se porte mal. Mélenchon a peut-être compris ça à moitié, sans aucun doute plus qu’EELV, le PS et le PCF, mais bon, il ne représente pas un grand changement non plus. 6e république avec proportionnelle… Sincèrement, ça changerait quoi ça ? Il suffit de regarder la Suède, la Finlande et j’en passe pour comprendre que ce n’est pas la proportionnelle qui va revitaliser la démocratie.

      Bref, ces partis représentent de plus en plus une caste. Avec un grand nombre de médias.

      Mais voilà, il paraît clair dans cette situation qu’il n’y aura pas d’union entre LFI, le PS, EELV et le PCF, car déjà ces partis sont divisés en eut-mêmes et en plus faut pas être naïf : le capitalisme contrôle plus qu’un de ces partis.

      Le mieux vu la situation est sans doute que LFI fait alliance avec le NPA et quelques autres partis qui semblent sincèrement vouloir être de gauche, puis leur candidat commun arrive au second tour. Ce serait au moins un début de recomposition politique, ce qui est fortement nécessaire.

      Puis pour le long terme il faut espérer que quelque chose radicalement nouveau arrive sur le terrain, à la fois dans sa façon de s’organiser et fonctionner, philosophie, et dans sa politique, un tout organique.

      En espérant…

      • Glycère BENOÎT le 13 décembre 2023 à 08:25

        Votre espoir n’est pas celui du peuple. Il l’exprime par ses suffrages, n’ayant nul besoin d’un sauveur suprême qui lui indique le chemin du bonheur commun. Il a toujours repoussé ces partis d’extrême-gauche que vous espérez voir jouer un rôle de premier plan. Il est improbable qu’il renverse ses choix. Quand bien même il le ferait ce ne serait que pour la durée d’une législature. La perspective de supprimer la démocratie pour lui substituer durablement le socialisme est encore plus lointaine.

        • Magnus le 14 décembre 2023 à 14:07

          « nul besoin d’un sauveur suprême qui lui indique le chemin du bonheur commun »

          Justement. Du coup faut de plus en plus de horizontalité quoi.

          Alors que ça fait un moment qu’il y a de plus en plus de verticalité et de plus en plus d’abstention…

          L’augmentation de l’abstention etc. dans les suffrages parle des tonnes…

  10. Berthelot Jacques le 12 décembre 2023 à 12:01

    Parmi toutes celles et ceux qui se livrent à une entreprise de démolition contre JLM et qui disent qu’il est contre toutes et tous les journalistes , ce qui est faux , qui s’est donné la peine de lire son entretien avec les journalistes d’Orient XXI ?

    https://orientxxi.info/magazine/jean-luc-melenchon-a-gaza-ce-n-est-pas-de-la-legitime-defense-mais-un-genocide,6925

    Personne ? Trop long, trop riche ? Cela ne peut pas faire le buzz?

  11. lasbleiz le 12 décembre 2023 à 14:54

    Ruth Elkrieff a défendu en son temps Fillon et sa femme dont elle s’est dit solidaire. Ruth Elkrieff n’est pas une journaliste indépendante, elle est sous la coupe de l’exécutif puisqu’elle a accepté la légion d’honneur, ce que même Françoise Fressoz, du monde, pourtant journaliste de cour, a refusé au nom de la déontologie. Pour mémoire, les députés n’ont pas le droit d’obtenir la légion d’honneur au nom de la séparation des pouvoirs. Ruth ELkrieff n’est pas que journaliste. Elle est éditorialiste et dans ce cadre s’est attaquée mensongèrement à Amnesty international qu’elle a accusé de ne pas se préoccuper du sort des otages. Que la ligne de Regards ne soit pas celle de Mélenchon, soit, mais il faut rester rigoureux si on veut être crédible. Madame Tricot devrait prendre des cours de critique de média, et Pablo Vivien des cours d’analyse marxiste.

  12. Berthelot Jacques le 12 décembre 2023 à 16:16

    Très intéressant article d’Acrimed sur la manière dont les éditocrates unanimes tiennent un discours bien formaté pour nous expliquer que JLM est antisémite, est sorti du champ républicain, alors que le RN bon élève y est rentré en participant à la marche du 12/11, faut-il s’aligner , hurler avec les loups ?
    Attention cette rage contre LFI , contribue à dérouler le tapis rouge au RN.
    Un tweet de Mélenchon et un concert d’indignations médiatiques:
    https://www.acrimed.org/Un-tweet-de-Melenchon-et-un-concert-d

  13. jean-guy trintignac le 12 décembre 2023 à 17:09

    « Le rassemblement populaire à gauche pour une autre union que la NUPES « , ce serait quoi ? Sur quelle base idéologique pourrait-il reposer ? Quel projet de société face aux enjeux majeurs (écologiques, sociaux, économiques…) qui ne peuvent se satisfaire d’atermoiements ou de renoncements en rase campagne comme se fut trop souvent le cas dans les derniers gouvernements de « goche ». A ce titre, le quinquennat Hollande-Valls-Cazeneuve a été dévastateur. Une gauche rapiécée, raccommodée EELV, PS, PCF, de Valls à Roussel, un ersatz de toutes les coalitions électoralistes qui ont lamentablement échoué, précipitant le pays dans un néo-libéralisme autoritaire qui écrase tout aujourd’hui ?
    L’arme de la division, tous les détracteurs de la NUPES (du PCF au PS) la manient parfaitement : pas de listes communes possibles pour les sénatoriales, pour les européennes, au grand désespoir de l’ensemble des électeurs de gauche, les oppositions ringardes et systématiques de Roussel. L’art de se tirer une balle dans le pied.
    Par ailleurs, cet empressement à vouloir enterrer la NUPES n’est pas partagé par tout le monde, redoutant un funeste retour à la case social-démocrate.
    Les 650 propositions discutées et validées dans les accords de la NUPES au moment des législatives de 2022 installaient un nouveau centre de gravité à gauche, un programme de rupture et une ambitieuse feuille de route. Force est de constater que l’esprit d’équipe n’a pas fonctionné. Invoquer à tout prix cet esprit d’équipe, l’indispensable unité, tout en évinçant ceux qui portent depuis toujours avec loyauté cette soif de rupture avec le capitalisme, exhumer les vieilles recettes politiciennes pour construire un nouvel « arc des forces de gauche » dans lequel les égos avancent sans masquer leurs ambitions individuelles (4 ans avant l’échéance présidentielle), tout cela est une bien triste mascarade. Le peuple de gauche ne réclame pas une équipe de champions hors sol, des professionnels de la politicaillerie, des compromis. Il veut des femmes et des hommes solides sur leurs appuis, qui respectent les règles du jeu jusqu’au bout de leurs engagements, de leurs valeurs. Des femmes et des hommes qui ne marchent pas avec n’importe qui, au risque de se compromettre dans une trahison mortifère. Gagner oui, mais pas n’importe comment et à n’importe quel prix. J’ai en effet bien peur que la politique se rapproche beaucoup trop de la compétition sportive et de tous ses effets pernicieux. Georges Orwell se risquait à cette représentation : « Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence ; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins ». Si l’on prend la liberté de remplacer « le sport » par « la politique », je pense que l’on obtient une appréciation assez authentique de cette dernière. A méditer par les chroniqueurs de Regards qui rejoignent malheureusement la meute et refusent la rupture avec le passé.

  14. Berthelot Jacques le 13 décembre 2023 à 19:30

    Un peu d’histoire :
    Le Conseil National de la Résistance prévoyait dans les mesures à appliquer dès la libération du territoire , assurer:
     » La liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat , des puissances d’argent , et des influences étrangères ».
    Où en sommes nous aujourd’hui par rapport à ce que voulait le CNR ?
    Les puissances d’argent ont gagné ,hélas , et certains à gauche semblent trouver cela parfaitement naturel, s’en accommoder , et ne rien faire pour s’y opposer.

  15. Michel Davesnes le 15 décembre 2023 à 21:26

    J’en ai terminé avec Regards, qui regarde trop vers la droite et reprend systématiquement les accusations d’antisémitisme à l’encontre de Mélenchon et de LFI. Désormais, je me tourne vers Contretemps. Pablo serait bien avisé d’inviter Ugo Palheta plutôt que ceux qui traquent un antisémitisme imaginaire à gauche.
    https://www.contretemps.eu/antisemitisme-droite-extreme-le-pen-rn-darmanin/

  16. Berthelot Jacques le 16 décembre 2023 à 12:56

    Sur cette question des médias , voir cette intéressante chronique de Sébastien Fontenelle sur le site Blast:
    En marche contre le journalisme et la démocratie
    https://www.blast-info.fr/emissions/2023/en-marche-contre-le-journalisme-et-la-democratie–23jVxohRNqcBcqgVwOOCQ

Laissez un commentaire